www.vertdeterre.com, une fenêtre ouverte sur la nature à votre porte, le site dédié à l'identification des espèces
Statue du dieu Atlas

ATLAS était le fils de JAPET et de CLYMÉNÉ. C'était un géant qui appartenait aux premiers Dieux.
(D'ailleurs, le terme géant signifie fils de la Terre, Gé en grec.)

Il fut condamné à porter le Ciel sur ses épaules après avoir combattu ZEUS avec l'aide de ses frères. Un jour PERSÉE lui demanda l'hospitalité, ATLAS refusant cette requête, PERSÉE présenta à celui-ci la tête tranchée de la MÉDUSE, et le géant pétrifié de peur se transforma en montagne que l'on nomma ATLAS.

Les Anciens pensaient que c'était lui qui soutenait la voûte celeste sur ses épaules.

La chaîne montagneuse du nord de l'Afrique porte son nom.

De nombreux mythes ont circulés au cours de l’histoire sur l’archipel des Canaries : Homère le définissait comme un royaume privilégié où l'hiver n'existait pas; Hérode y situa le mythique Jardin des Hespérides où se dressait le dieu Atlas sur les épaules duquel reposait les cieux.

On distingue dans les vertèbres cervicales :
Le rachis cervical supérieur composé de la 1ère et de la 2ème cervicales respectivement appelées ATLAS et AXIS.
Le rachis cervical inférieur composé de C3 à C7.

La première cervicale tient son nom de sa fonction (référence au dieu Atlas qui porte l’univers sur ses épaules).