Cynips du rosier- Diplolepis rosae
Hyménoptère - Cynipidés

Photo Patrick (09/03)

Si les adultes du cynips passent complètement inaperçus avec leur taille qui ne dépasse guère 3 mm, les galles rougeâtres qu'ils causent sur les rosiers et les églantiers sont plus remarquables.
Cynips dérive de la racine grecque kyno qui signifie "faire du bruit" et ips qui signifie ver pour évoquer l'aspect spectaculaire produit par les larves.

Ces galles sont appélées bédégars, nom d'origine persane qui signifie emporté par le vent.
Celles provoquées par le cynips diplolepis rosea a une forme ronde parfaite et ne présente pas de poils.

Au printemps, la femelle pond ses oeufs sur la face inférieure des rosiers et ce sont les larves qui en grossissant provoquent les galles en forme de noix qui tombent à l'automne.

Signaler une erreur

Taille : 2-4 mm

Milieu : jardins
         buissons
         

Nous vous recommandons

Un guide de référence sur les insectes.
Même si cet ouvrage est un outil de vulgarisation et non un véritable outil scientifique, il permet d'identifier plus de 2000 espèces.

Dommage qu'il ne donne pas l'étymologie des noms.
(Elle est sur VerTdeTerre.com !)

Commandez auprès de notre partenaire Amazon.fr
Un guide plus complet permettant d'identifier plus de 5 000 espèces.
Par contre, les descriptions de chaque espèce sont très réduites.
Commandez auprès de notre partenaire Amazon.fr