Dicladispa testacea- Dicladispa testacea
Coléoptère - Chrisomélidés

Photo Gregorie Landru

La dicladispa testacea est une petite chrysomèle rare aux corps brun roux couvert d'épines.

Elle vit sur les cistes et donc dans les régions méditerranéennes.

Son nom dérive du latin double (di) dégâts (cladis) de couleur rougeâtre (testacea).

Sa larve creuse des galeries ou mines sur les feuilles.
La mine se présente sous la forme d'une tache brune sur la face supérieure ou sur toute l'épaisseur de la feuille au-dessus de la nervure principale.

La larve blanche avec la tête brune a le corps terminé par un peigne épineux qui lui permet de percer une ouverture à l'extrémité de la mine.

Chaque année, au moins 2 générations naissent en mars-avril puis en avril-mai.

Signaler une erreur

Taille : 10-14 mm

Milieu : maquis à cistes
         
         

Nous vous recommandons

Un guide de référence sur les insectes.
Même si cet ouvrage est un outil de vulgarisation et non un véritable outil scientifique, il permet d'identifier plus de 2000 espèces.

Dommage qu'il ne donne pas l'étymologie des noms.
(Elle est sur VerTdeTerre.com !)

Commandez auprès de notre partenaire Amazon.fr
Un guide plus complet permettant d'identifier plus de 5 000 espèces.
Par contre, les descriptions de chaque espèce sont très réduites.
Commandez auprès de notre partenaire Amazon.fr