Moiré sylvicole- Erebia aethiops
Lépidoptère - Nymphalidés

Photo Patrick (09/04)

Le moiré sylvicole vit dans les prairies humides à graminées et principalement en altitude dans les bois clairs de conifères ce qui explique le terme sylvicole qui lui est attribué.

Il est parfois aussi appelé moiré tardif ou grand nègre. Il vole de juillet à septembre.

Le mâle présente une coloration plus foncée que la femelle et un nombre plus réduit d'ocelles.

Le dessous de l'aile postérieure porte une bande grisâtre marquée de 3 petits points blancs.

La chenille brune se nourrit de graminées. Son corps se termine par 2 petites pointes.

Signaler une erreur

Taille : 44-52 mm

Milieu : bois clairs
         prairies humides
         

Nous vous recommandons

Un guide de référence sur les insectes.
Même si cet ouvrage est un outil de vulgarisation et non un véritable outil scientifique, il permet d'identifier plus de 2000 espèces.

Dommage qu'il ne donne pas l'étymologie des noms.
(Elle est sur VerTdeTerre.com !)

Commandez auprès de notre partenaire Amazon.fr
Un guide plus complet permettant d'identifier plus de 5 000 espèces.
Par contre, les descriptions de chaque espèce sont très réduites.
Commandez auprès de notre partenaire Amazon.fr