Solitaire- Colias palaeno
Lépidoptère - Pieridés

Photo Patrick (07/05)

Le solitaire se distingue des autres espèces du genre Colias par le revers des ailes postérieures jaune orné d'un seul dessin d'ocelle peu marqué.
Dans les Alpes, la sous espèce présentée ici (Europoneme), a le dessous des ailes soupoudré d'écailles sombres.

Ce papillon vole de juin à août en une génération.

Cette espèce de montagne fréquente les prairies humides et les tourbières jusqu'à 2600 m

Les oeufs sont pondus un par un sur les feuilles des airelles et des myrtilles.
La chenille verte apparait en août puis hiverne jusqu'en mai.

Signaler une erreur

Taille : 44-54 mm

Milieu : landes
         prairies de montagne
         tourbières

Nous vous recommandons

Un guide de référence sur les insectes.
Même si cet ouvrage est un outil de vulgarisation et non un véritable outil scientifique, il permet d'identifier plus de 2000 espèces.

Dommage qu'il ne donne pas l'étymologie des noms.
(Elle est sur VerTdeTerre.com !)

Commandez auprès de notre partenaire Amazon.fr
Un guide plus complet permettant d'identifier plus de 5 000 espèces.
Par contre, les descriptions de chaque espèce sont très réduites.
Commandez auprès de notre partenaire Amazon.fr