Pin d'Alep
Pinus halepensis

Photo Patrick (10/02)

Bien que portant le nom d'une ville syrienne, il est très rare voir inexistant dans cette région où il est remplacé par le pin Brutia.

Il ressemble au pin parasol ou pin pignon dont il se distingue par un tronc plus tortueux et des aiguilles fines, un peu argentées qui lui ont valu le nom de pin blanc.

Son bois est de qualité moyenne mais sa résistance à la chaleur et à la sécheresse le font apprécier pour le reboisement des garrigues.

Sa résine permet la production d'essence de térébenthine et de vin résiné en Grèce.

Résistant à la chaleur, il se contente de sols arides, caractéristique intéressante pour le reboisement de certaines zones méditerranéennes.

Signaler une erreur

Taille maximale : 25 m