AigleduForez, rendement informationnel

Pollution informatique
Bio motorisé : quelle ineptie
Retour
Pour mesurer la valeur de l'information transmise, il convient de définir un Rendement informationnel.

En effet, quel intérêt de transmettre une photo en haute définition telle que les produisent les dernières versions des appareils de télécommunications soit disant intélligents, tablettes, téléphones mobiles pour simplement illustrer un événement familial ou pour lequel le nombre de destinataires est inférieur à 10 ?
Combien de mégaoctets représente cette photo ? Quelle quantité d'information utile à la communauté représente un octet de cette photo ?

Cette consommation de volume d'information est aussi poussé par les fabricants des appareils, par le faible coût de production au détriment des travailleurs employés par ces entreprises multinationales, des impacts environnementaux pour le transport de ces appareils...

Une autre illustration de cette surconsommation de ressources se constate par le développement d'applications ou de de sites internet des plus gourmands. Les développeurs ne prêtent plus attention à la quantité de données qui transitent. Cette croissance se traduit à travers le temps d'affichage des pages.
Il suffit d'utiliser un ordinateur un peu ancien pour que ces problèmes qui sont dit de performance soient exacerbés. Mais ces lenteurs sont plus la conséquence de l'utilisation de technologies plus axées sur la forme que sur le fond.
Certes, une page avec une seule police de caractères, noire sur fond blanc attire et surtout retient moins l'attention qu'une page avec une présentation agréable.

Là encore, il importe de mesurer le rendement informationnel.

Mais, on dit aussi qu'une image égale 10 000 mots mais il ne s'agit pas forcèment d'une image de plusieurs millions d'octets.

Le rendement informationnel est donc fonction du nombre de destinataires, de la quantité d'information par rapport à la quantité d'octets, de la vitesse d'accès à l'information.

Ensuite, l'information a une valeur temporelle plus ou moins forte : actualité (moins de 3 jours) ou historique (+ de 20 ans), concerne un sujet exceptionnel, innovant ou banal, peut avoir une portée universelle ou personnelle.
Il est possible de mesurer le nombre de fois où elle est relayée sur les réseaux sociaux.

La surconsommation numérique se révèle insoutenable pour l'environnement !